• RESTONS DANS LE ROUGE... " 36 BAR" huile sur toile 12P

    posté le lundi 28 janvier 2008 21:17

    Cette toile a 12 ans. Elle est un souvenir de mon passage au pays des "Boyaux rouges". Enfin pas tout à fait puisque je suis resté aux alentours de Dunkerque. En fait je connus les artésiens du pays des mines lorsque beaucoup d'entre eux vinrent travailler "au chemin de fer" ( je préfère employer cette locution...) dans les années 80, alors que les mines fermaient les unes aprés les autres. Ils étaient fils de mineurs ou jeunes ex-mineurs...! Beaucoup d'origine polonaise. Je me souviens du nom d'un collègue dont je peux épeler les lettres de son nom en 2 secondes: P.R.Z.Y.B.Y.L.S.K.I....! S'il se reconnait, je le salue.( y a bien 18 ans que j'l'ai pas vu...).

    Pourquoi " boyaux rouges", me direz vous ?

    Il y a 3 définitions possibles mais non exhaustives .

    La première serait due au fait que les soldats artésiens portaient une ceinture de toile rouge et ce surnom aurait été donné par les picards à partir du 16èmè siècle. D'autres disent que c'étaient les saisonniers des moissons qui portaient cette ceinture.

    La deuxième serait du au tempérament bouillant des artésiens.

    Et la troisième interprétation remonte au 17ème siècle. Aprés son retour à la couronne de France en 1659, l'Artois a conservé ses privilèges et a ainsi échappé à l'impôt impopulaire de la gabelle qui est l'impôt sur le sel. Le sel n'étant donc pas cher en Artois, sa consommation y étant plus abondante que chez leurs voisins Picards qui, jaloux de ce privilège disaient: " Ils mangent tellement de sel, qu'ils en ont les boyaux rouges..."
    Ces 3 définitions semblent un peu... dérisoires, en regard de ce que fut la vie de ces hommes, et les corons, rénovés, propres perdent peut-être leur âme, mais ce qui compte, c'est le souvenir. Et oui, la mémoire, toujours la MEMOIRE...

    « " LA ROBE ROUGE " Huile, sable sur toile 20F "LE PECHEUR...!" à la ligne... Huile, sable sur toile 12F »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :