• " Prison de l'esprit et prison des corps..." Aquarelle 50X60

    " RETOUR"

           Je connais cette Beauce depuis ma naissance, je l'ai parcourue de long en large, à pied, à vélo quand j'étais gamin, en "mobylette" un peu plus tard écumant les bals de campagne dans les villages environnants... Et toujours, elle était là... en point de mire. Je suis né à cent mètres d'elle,rue Muret, mais je ne la voyais pas. Je ne voyais pas la forteresse des âmes, ni d'ailleurs l'autre forteresse, des corps celle-là, située derrière notre petit appartement: la prison (l'une des plus insalubre de France et fermée il y a seulement 3ans) ! Ainsi je suis né entre une bâtisse qui promet le paradis pour plus tard, et l'autre bâtisse qui prive du paradis maintenant (et parfois pour toujours...). En 65 nous déménagions pour habiter dans une HLM  confortable avec salle de bain (je n'en avais jamais vu jusque là, mais à cette époque, ce n'était pas rare...) dans un autre quartier de Chartres  Mon père avait contribué a faire sortir de terre ces nouvelles constructions à prolos... il était plâtrier.  Néanmoins, lorsque nous allions chez ma grand-mère le jeudi à Rechèvres maman faisait toujours un détour par Notre-Dame pour saluer la "Vierge Noire"... ( j'ai su plus tard qu'il y avait d'autres vierges noire en Europe). Je me demandais ce qu'elle lui disait, ou peut-être ce qu'elle lui demandait...! Maintenant je pense le savoir. Ils eurent chacun leur "bâtisse" à une période de leur vie: l'une l'église et l'autre le pénitencier...!

    Moi je suis né au "milieu" . Et même si je considère que la cathédrale de Chartres est un chef-d'oeuvre (...de l'obscurantisme, mais un chef-d'oeuvre quand même), elle est comme tous les autres temples, une prison de l'esprit alors que l'autre emprisonne les corps...  Je ne crois ni en l'une ni en l'autre...! 

    « " C' ETAIT UNE BELLE CAMPAGNE..." huile sur toile 61 X 50 " QUELQUE PART..." aquarelle 50X60 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Mai à 19:50

    Bonsoir,

    je n'ai pas lu le texte, ma vue basse ne me le permets pas.

    Mais j'admire cette belle aquarelle, les couleurs sont profondes et bien choisies.

    Bonne soirée.

    Cathy.

    2
    Lundi 22 Mai à 14:29

    Superbe tableau Pierre,

    nous devons rester "libre dans notre tête" ....

    Bonne journée et bises de Christiane

    3
    Samedi 27 Mai à 14:09

    Bonjour à vous,

    Je viens réagir à la très belle représentation d'un champs que je pense être ensemencé de blé presque à maturité sous ce beau soleil. J'aime ! J'aime la nature, les champs, le vent qui fait se coucher le blé sous sa caresse, comme le ferait une main qui caresserait la blonde chevelure d'une femme. J'aime la liberté et même en ce monde qui vire de nouveau à l'obscurantisme, je vie et suis libre dans ma tête. Je vais où je veux, quand je veux. Mon esprit vagabonde comme le pinceau sous l'inspiration du peintre qui vagabonde sur sa toile. On ne peut emprisonner l'inspiration ! On ne peut emprisonner un esprit libre de toutes entraves, s'il ne le veut pas. Il y a des esprit faibles, et ceux-là souffrent beaucoup  de manipulations malveillantes, du manque d'espace dans leur tête ! Mon esprit vogue sur les ailes du vent sans contrainte, car on emprisonne pas le vent ! Beaucoup de poètes, d'écrivains et de peintres ont laissé voguer leur imaginaire même dans des endroits les plus insolites tels que des prisons, des mansardes miséreuses  et même sans rien dans l'estomac ; mais leurs esprit était toujours en liberté et se nourrissait de leur imaginaire... Bonne fin de week-end cher ami ! Ghislaine. Très beau tableau !

    4
    Samedi 10 Juin à 08:34

    Dans la vie, ma devise, c´est : Le corps et l´esprit se ressourcent au contact de la nature.

    Bon samedi, Pierre !

    5
    Dimanche 11 Juin à 12:40

    Bonjour Pierre

    Magnifique, je vais le regarder avec application et lire ton txte et commentaires

    passe un bon week

    pierre - prends bien ton GPS  galactique  le GPSG et bien indiquer bras de la règle, tourner à droite, arrêter ton vaisseau à l'accrocher à "l'âme des aieux Zeus" ; tu trouveras le restau la chaumière . Platon t'attend à sa table. Au menu je te conseille de choisir une salade Andromède au vinaigre de framboise. A Bientôt."  

    6
    Dimanche 11 Juin à 13:19

    Je suis ainsi aussi. Je n'accepte aucune prison : qu'elle soit de l'esprit, ou du corps  : autrement dit, par n'importe quelles contraintes que ce soit. Mon esprit voyage libre, au confins de mon imagination,  de mes pensées, et sur les ailes du vent, jusqu'au confins de l'univers sans délimitation jusqu'à preuve du contraire. Je ne crois ni a la contrainte de l'esprit, ni à la contrainte du corps. Apparemment,  nous nous approvisionnons aux même certitudes. 

    Bon dimanche cher Pierre ! Votre nouvelles amie sans doute assez lointaine ; mais peu importe, car proche par le net. Amicalement, Ghislaine.

    https://www.eklablog.com/profile/ghislaine-nicolas-poesies

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :