• " LES GENS..." Huile, sable sur toile 73X60

    Cliquer sur un titre pour faire apparaitre le lecteur correspondant

    TITRE N°21

     

    DEBUT

    " LES GENS..."  Huile, sable sur toile  73X60

     

    Les gens... J'aimais cette époque, quand on parlait au bar tabac du coin de tout et de rien, le tout était aussi important que le rien et le rien voulait tout dire.. 

    Les troquets disparaissent les uns après les autres comme les usines après que les PDG se soient bien engraissés. Donc plus d'usines, plus de troquets et plus de prolos en bleu de chauffe ou en cravate... Et il y en a qui trouvent ça bien car les prolos dans les troquets ça discute et discuter et réfléchir c'est vraiment pas bon...

    La chanson: "RICHARD" de et par Léo Ferré

    « " Au Paradis..! " Huile sur acrylique sur carton toilé et sablé 65X54" LES COMMUNARDS, dans ma mémoire, pour toujours". Acrylique, huile sur carton toilé sablé 65X54 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Mars à 21:36

    Bonsoir Pierre , 

    J'ai aimé les petits cafés le matin avant d'aller au boulot , et les retrouvailles en fin de semaine 

    Histoire de se détendre de sa semaine , la Vie quoi !!! C'était il y a quelques années bien sur , 

    Mais je me désole en pensant à mon fils jeune brimé de cet état ...Le Monde est en train de crever 

    Pierre et je suis triste de tout çà ...

    Faudrait pas que çà dure plus longtemps , mais je ne suis pas optimiste sur ce coup là 

    Bise Ami ,.... Léo fume , boit , discute et c'est Extra yes

      • Jeudi 18 Mars à 13:52

        Bonjour Betty

        moi je suis optimiste. Au "bout du bout" il reste la lumière des vrais penseurs qui ne sont pas ceux qui hantent nos ondes 24 h sur 24 (amis des trusts pharmaceutiques qui ne veulent pas mettre dans le bien public les licences des vaccins parce qu'il s'agit de la loi du capital et qu'on ne pas faire n'importe quoi... glops...) . Ces vaccins seraient fabriqués en masse dans chaque pays et cela nous permettrait de retrouver nos bars et nos clopes (sur les terrasses bien sûr...) et nos manifs ( pour ceux qui y vont bien sûr...) et nos enfants et petits enfants (pour ceux qui en ont bien sûr...) et nos piscines (pour ceux qui aiment l'eau sans pastis bien sûr ...) et les expos (pour les narcissiques comme moi peut-être...) et les fleuristes (pour les narcisses bien sûr...)  etc  ...  etc...   dans les semaines à venir.

        Tenir bon Betty

        Amicalement

        Pierre

         

         

         

         

         

    2
    Samedi 20 Mars à 11:24

    Plus de petits bars, où on pouvait se rencontrer autour d'un petit noir, mais bientôt les gens auront moins peur, et alors, révolution ou esclavage, il faudra bien choisir;

    Bon dimanche

      • Samedi 20 Mars à 20:15

        Bonsoir Annie du chemin

        oui, il faudra choisir... un jour. Ceux qui se révoltent ne sont pas les vainqueurs devant les armes du capital, c'est l'histoire qui dira si les révolutionnaires ont eu raison... et je me place plutôt avec ces révolutionnaires même si je n'en vois pas moi les bénéfices tout de suite. Les luttes sociales ont toujours fait avancer les sociétés, et maintenant il faut en plus tenir compte de la destruction de cette planète par ce "CAPITAL" ... Beaucoup de boulot pour mon petit fils... a cause de moi peut-être...

        Amicalement

        Pierre

    3
    Samedi 20 Mars à 12:56

    Pierre c'est très agréable de regarder ce tableau oui il rappelle des moments conviviaux, des échangent quelquefois légers, quelquefois sans en avoir l'air avec plus de profondeur, chacun s'en retournait chez soi avec l'impression d'avoir été compris ou tout simplement d'avoir passé un bon moment, ton tableau est apaisant et bon enfant bien qu'étant accompagné des mots souvent très forts et sans sous entendus de Léo Ferré. Bon week-end, amicalement.

      • Samedi 20 Mars à 20:26

        Bonsoir Julie

        avec Léo il n'y a pas de sous entendus. Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il a dit, mais ses mots, sa musique me transportent dans des lieux ou mon imaginaire ne serait jamais allé . Alors je l'écoute et je peins, et Baudelaire, Villon, etc...sont présents...

        Amicalement

        Pierre

      • Jeudi 25 Mars à 08:43

        Bien sur Pierre que tu aimes Baudelaire, Villon, Rimbaud certainement aussi, ton etc.. en dit long. Sensibilité à fleur de peau, quelquefois des ressentis qui font mal mais aussi qui rendent plus humble et nous font comprendre qu'il ne faut pas juger trop vite, la sensibilité à quelque chose de formidable c'est quelle permet d'apprécier et de trouver la beauté dans quelque chose qui parait quelquefois insignifiant au premier abord. Bonne fin de semaine, amicalement, Julie

    4
    Samedi 20 Mars à 16:04

    Magnifique ton tableau Pierre mais je suis une femme et les brèves de comptoir, connais pas lol lol 

    Alors rêvons pour l'instant, beaucoup d'estivants partout ici dans les "zones non confinées" mais 

    attention, gestes barrières car  l'attente est longue pour les vaccins, je suis sur la liste mais patience,

    patience .

    Bon samedi ensoleillé, c'est le printemps , le soleil brille mais triste pour mon aîné  Parisien brrrr

    Amicalement

    Christiane

    5
    Samedi 20 Mars à 20:35

    Bonsoir Christiane

    Il ne s'agit pas de brèves de comptoir, mais de longues discutions au comptoir. Et si l'alcool, la cigarette changent le monde, pourquoi pas devant ces "savant politiciens " qui ne savent rien ... Le rêve et l'utopie c'est dans la rue... ou entre amis... devant un barbecue dans parc ou les prolétaires se retrouvent.

    Amicalement

    Pierre 

    6
    Lundi 29 Mars à 11:52

    Les troquets, les bars, les estaminets
    ils sont là pour prolonger nos utopies
    mais l'utopie n'est pas un rêve
    ... elle est sa douleur !
    bonne journée
    amicalement
    Bernard

      • Lundi 29 Mars à 12:53

        Bonjour Bernard

        toute société avance dans la douleur face à l'ignorance, l'obscurantisme, et les mensonges dont les "je sais tout"   veulent la maintenir et en effet l'utopie montre le chemin, c'est notre seule "porte" vers la lumière.

        Amicalement

        Pierre 

    7
    Lundi 29 Mars à 16:26

    J'aime beaucoup ce tableau . Léo est très bien représenté.

    J'espère que les bistrots bruisseront bientôt des conversations retrouvées et des rires qui font tant défaut. 

    Amitiés

    Claire-lise

      • Mardi 30 Mars à 13:51

        Merci Claire Lise

        Amicalement

        Pierre

    8
    Vendredi 2 Avril à 08:54

    Très beau tableau ! de la peinture comme j'aime : vivante, colorée, précise. Les gens ne peuvent plus "refaire le monde" dans les bistrots fermés, mais ça reviendra.  Les gens ne peuvent plus revendiquer et envisager une société meilleure dans la rue, mais ça reviendra.  Les réseaux sociaux auraient pu être un formidable outil de débats et discussions d'un bout à l'autre de la France, or, même pendant le premier confinement, on a bien vu qu'il n'en était rien.  Les blogueurs/euses continuent à parler des papillons, des chats ou des tomates, et lorsqu'on évoque la détresse des infirmières, il n'y a plus personne pour commenter, pour rendre hommage à leur courage dans leurs blogs.  Moi j'ai dessiné les infirmières en détresse. Les gens se plaignent du coronavirus et de la télé qui ne parle que de ça, mais ils font pareil dans les commentaires, ils ne parlent que de l'arrivée des vaccins, de la morosité ambiante.  Les grands sujets que l'on pouvait voir il y a quinze ans dans les blogs sur l'Histoire, le Patrimoine, la Culture... ont fait place aux râleurs de tous poils qui sombrent dans la déprime au lieu de continuer à s'intéresser à la vie.  J'ai fui facebook parce que "c'est tout l'un ou tout l'autre". Ou les purs et durs ne parlent QUE de la lutte et de la révolution, ou les autres n'en parlent jamais et montrent des images de papillons qui clignotent.  Il n'y a pas de blogueur/euse qui parle un peu de tout, des milliers de sujets intéressants et des injustices de nos gouvernants. C'est pour toutes ces raisons que j'ai fermé les commentaires de mon blog, je fais mon blog pour moi et je visite de moins en moins ceux des autres.  Les gens qui avaient des valeurs de gauche ont déserté la blogosphère depuis longtemps.  Le jour où j'ai écrit que des blogueuses s'extasiaient devant le mariage princier alors que 40 % des britanniques ne mangeaient pas à leur faim, j'ai perdu dix abonnées dans la même journée !

    Mon blog a cinq ans et je n'ai toujours pas trouvé (à part un camarade du Var de 94 ans) de pote de gauche avec qui partager idées, loisirs, patrimoine, art, culture.

    J'ai été longue, mais j'écris ce que je pense ; un jour une blogueuse m'a dit que je disais tout haut ce que tout le monde pensait tout bas.  Dommage qu'elle n'ait jamais soutenu les infirmières dans son blog au moment où elles attendaient autre chose que des applaudissements...

     Je descendrai dans la rue, revendiquer, chanter, causer avec les gens qui pensent qu'on peut encore envisager une autre type de société basé sur l'Humain et non sur le profit. La  vie est belle et je vais continuer à l'aimer.

    Bravo pour ton joli blog !

      • Vendredi 2 Avril à 21:05

        Bonsoir Eliane

        Bien sûr que tout reviendra. L'histoire est un éternel recommencement, il faut seulement en tirer les leçons ce qui n'est malheureusement pas souvent fait. La peur du changement, la peur de renverser l'ordre capitaliste qu'on sait pourtant qu'il va droit dans le mur, et les "drogues", "opiums" qu'il nous donne pour nous calmer et nous faire croire que ceux qui ne pensent pas comme eux ont tord, etc... etc... Il inventent même des mots... Enfin bref, il faut apprendre de ces gens (foutre) pour gagner et c'est pas facile...

        Merci pour ton long commentaire

        Amicalement

        Pierre

    9
    Dimanche 4 Avril à 22:01

    Bonsoir Pierre

    Combien de fois avons-nous refait le monde dans un petit coin de bistrot, parfois entre deux cours , le juke-box en toile de fond; c'était des soirées mémorables où tout nous paraissait possible, le temps heureux de la presque insouciance . Aujourd'hui, tout est silence, angoisse , désert et mal-être.

    J'aurais bien aimé partager un pot avec Léo ou l'écouter chanter " la mémoire et la mer "
    Merci Pierre, amitiés

    Balaline

      • Lundi 5 Avril à 12:02

        Bonjour Balaline

        La mémoire et la mer est une des plus belle si ce n'est la plus belle chanson de Léo., pourtant très personnelle.

        Moi aussi j'aurais aimé boire un coup avec lui. 

        Amicalement

        Pierre

         

    10
    Vendredi 30 Avril à 18:25

    Un moment de poésie au comptoir .. une très jolie évocation.

    Moustic 

      • Vendredi 30 Avril à 20:39

        Merci Moustic

        Avant d'aller au bar, il y avait les réunions... C'était bien... Ca gueulait, et maintenant ils ont peur des gens qui gueulent... alors ils suppriment les troquets de prolos... en centre ville.

        Amicalement

        Pierre

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Lundi 2 Août à 17:36

    D'aussi loin que je me souvienne le monde entier m'a toujours appris qu'il fallait toujours rentabiliser son temps et "tuer l'ennuie". Pourtant l'ennui c'est top pour s'accorder un peu de repos et un temps de cerveau disponible. :D D'ailleurs c'est peut être pour ça que je me sent autant en décalage par rapport aux autres de ma génération... j'ai beaucoup trop de temps libre!

      • Mardi 3 Août à 14:01

        Et bien profites- en ... Tout est à profusion, les livres, les monuments, les paysages... et... les humains, avec qui tu peux échanger, t'engueuler peut-être (comme nous le faisions dans les troquets...)... Tout est permis ... merde, j'en ai pas assez profité...

        Amicalement

        Pierre

    12
    Mardi 3 Août à 14:11

    J'y compte bien, oui! :p En profiter à mon rythme. (se presser ou vouloir tout faire d'un coup n'est pas forcément le meilleur moyen de profiter d'ailleurs)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :