• " LES COMMUNARDS, dans ma mémoire, pour toujours". Acrylique, huile sur carton toilé sablé 65X54

    Cliquer sur un titre pour faire apparaitre le lecteur correspondant

    TITRE N°22

     

    DEBUT

    " LES COMMUNARDS, dans ma mémoire, pour toujours". Acrylique, huile sur carton toilé sablé 65X54

     

    Aux Communards de Paris, Lyon, Marseille, Saint Etienne, Toulouse, Narbonne...

    Sur la colline de Montmartre les versaillais, monarchistes, républicains bourgeois et curés ont érigé ce monument.

    Mac Mahon, Thiers, et d'autres, vous ont massacré pendant la semaine sanglante, alors que vous étiez et serez pour toujours le socle d'une société libre et fraternelle. Vous avez inventé l'égalité entre hommes et femmes de toutes origines. 

    Sur votre première affiche on pouvait lire:

    " Citoyens, ne perdez pas de vue que les femmes et les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisissez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus. Les uns ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"

    Alors ils ont préféré vous tuer...

    C' est pourquoi pour moi, cette église, ou basilique comme on voudra, que je ne nomme pas car innommable et infame, insulte la mémoire 

    des COMMUNARDS DE 1871

    Elle fut construite sur leur sang et en a dans mon esprit la couleur.

    La chanson: " La semaine sanglante " Serge Utgé-Royo  Contrechants de ma mémoire

     

    « " LES GENS..." Huile, sable sur toile 73X60" L' HEURE DE LA SOUPE..." acrylique, sable, huile sur carton toilé 65X54 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Avril à 16:13

    Magnifique toile aux couleurs rouges, rouges du sang de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants qui ont donné leur vie pour qu'une société meilleure voie le jour, une société humaine bâtie sur la fraternité, les soins et la culture pour tous, manger à sa faim, avoir des loisirs, sans trimer comme des esclaves pour une poignée de saigneurs.  J'ai écrit saigneurs avec un a, ça leur correspond mieux, surtout lorsqu'ils écrasent les manifestations des infirmières ou des intermittents du spectacle. Ca fait du bien de voir des blogueurs rappeler l'anniversaire de la Commune au lieu de celle des oeufs de Pâques qui reviennent de Rome avec des cloches (?).

    L'histoire se répète hélas, les riches sont toujours aussi riches (et de plus en plus) et les pauvres sont toujours aussi pauvres.  Si nos dirigeants continuent leur politique de destruction de l'humain, il pourrait y avoir une révolte et pas seulement dans Paris. Je ne suis pas violente (je ne manifeste pas pendant la pandémie) mais je sais qu'un peuple que l'on pousse à bout se révolte tôt ou tard. Les conditions sont largement réunies pour ce faire et depuis bien avant le coronavirus.  Bravo aussi de rappeler la présence du "sacré coeur" de Montmartre érigé en signe de vengeance contre ceux qui ont osé se révolter.  Les touristes avides de selfies et de cartes postales savent-ils que la butte rouge, c'est son nom, celle qui porte le nom des copains......

      • Samedi 3 Avril à 21:10

        Bonsoir Eliane 

        En effet je préfère me souvenir des gens "anonymes" qui ont payé de leur vie les progrès de la société, plutôt que de "commémorer" un Napoléon Bonaparte. Bien sûr qu'il faut étudier ce dernier à l'école et ne surtout pas l'oublier. Comme il faut apprendre ce qui c'est passé au métro Charonne le 8 février 62, ou le massacre des algériens à Paris le 17 octobre 61. Et tant d'autres évènements dont nos gouvernants sont responsables. C'est cela apprendre de l'histoire. Et actuellement on nous rebat les oreilles avec la coupe du monde au Katar... que dire de ce pays... moi j'rai me balader loin des médias et des supporters lors de cette coupe du monde ... si elle se déroule... !

        Amicalement

        Pierre

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 4 Avril à 19:01

    Rouge sang le sacré cœur dont si peu se souviennent aujourd'hui de ses origines.

    Bonne soirée

      • Lundi 5 Avril à 13:08

        Bonjour Annie

        L'histoire, il faut toujours apprendre de l'histoire. Oui, le Sacré Coeur est rouge du sang des communards.

        Merci Annie de le rappeler.

        Amicalement

        Pierre

    3
    Mardi 6 Avril à 07:41

    Ce n'est pas souvent que je trouve une chanson de Serge Utgé-Royo (que j'ai présenté il y a quelque temps)
    et pour illustrer la commune en sons et en couleurs, l'association est "parfaite" !
    bonne journée
    amicalement
    Bernard

      • Mardi 6 Avril à 14:32

        Bonjour Bernard

        oui, c'est certain que ce chanteur de talent n'est pas un habitué des "plates formes" people... ! Et c'est très bien ainsi, je le garde pour moi, dans mon garage, mon ile atelier de 15 m2...

        Amicalement

        Pierre

    4
    Mardi 13 Avril à 15:01

    Bonjour Pierre, tableau qui dit bien ce qu'il veut faire comprendre sans excès.. bien sur qu'il faut se souvenir de tout ce qui a construit notre pays que ce soit de n'importe quel bord il y a des gens de valeur de toute obédience même si l'on en préfèrent à d'autre, chacun a son point de vue. Malheureusement il y a quelque chose qui ne change pas les plus faibles sont toujours obligés de défendre leur pain quotidien que l'on soit à n'importe quel siècle il y a toujours l'exploiteur et l'exploité, quelle tristesse .... Amicalement

      • Mardi 13 Avril à 20:35

        Bonsoir Julie

        oui, tu as raison. Les plus faibles se défendent, de tout temps... Et cela continuera, l'histoire n'est pas finie contrairement à ce qu'on veut nous faire croire. L'utopie ou le rêve d'un monde meilleur sera toujours la clé qui fera avancer la démocratie. Jusqu'à l'émancipation de l'humanité, enfin libre. Mais c'est pour après-demain...! Entre temps il y aura quelques "joutes" contre le capital...

        Amicalement

        Pierre

    5
    Samedi 17 Avril à 14:37

    Quelle toile splendide ! Très bel hommage la Commune avec la basilique  du Sacré Coeur en arrière-plan rouge du sang des innocents ! 

    Amitiés

      • Samedi 17 Avril à 20:38

        Merci Claire-Lise

             Une "simple page"...  de l'histoire qu'il faudrait rappeler, car j'ai peur qu'elle soit oubliée face aux monstres historique de l'histoire officielle que sont Bonaparte et son neveu Napoléon III ( élu par des "hommes", les femmes n'ayant pas le droit de vote alors que la Commune l'avait instituée...) . Oui, cela me révolte... et je la vois rouge cette "église"...

        Pierre

         

    6
    Samedi 17 Avril à 16:46

    Tout ce rouge qui dit, qui crie pour ne pas oublier et pourtant des gens par milliers passent ici ou plus loin, sans savoir, sans le voir tout ce rouge qui a coulé !

    J'ai laissé un petit mot sur le banc .

    Amitiés Pierre

      • Samedi 17 Avril à 20:47

        Bonsoir Balaline

          Ce rouge c'est de la Poésie... La poésie se dit, elle s'écrit sur un banc de Montmartre comme tu l'as fait... Elle se crie aussi...Tout est poésie même le plus cruel souvenir. SE SOUVENIR  .

        Amicalement

        Pierre

    7
    Mercredi 12 Mai à 10:22

    J'aime beaucoup tes toiles imagées Pierre 

    Elles transpirent de la connaissance et de la rage des luttes inévitables , sanglantes 

    Témoin honorable d'une cause tout aussi honorable mais à penser que ce Monde vit de rythmes  incessants de chaos  entrecoupés de quelques secondes paisibles , 

    J'essaie d'en comprendre le pourquoi ,  inutilement et j'ai mal au Monde sans cesse ....

    Merci Pierre , tu fais réagir nos Ames troublées ...

      • Jeudi 13 Mai à 20:46

        Oui Betty, c'est un monde d'incessants chaos et de moments de répits  (pas pour tous) et ou il faut trouver une place. Cette place on la trouve souvent (pour combien de temps...) pour le meilleur et puis le pire, et il y a même des enfants qui jouent et rient dans les décombres de leur ville bombardées.. Alors eux, recommenceront ils ce qu'ils ont vécu? Peut-être, ou peut-être qu'ils trouveront la solution que leurs parents n'avaient pas trouvée... 

        Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :