• "La trace" Huile sur acrylique sur sable sur toile 54X38

    Cliquer sur un titre pour faire apparaitre le lecteur correspondant

    TITRE N°8

     

    DEBUT

    "La trace"   Huile sur acrylique sur sable sur toile  54X38

     

    Voici ma trace... !

    Les oiseaux, les poissons ne laissent pas de trace. Il n'y a que les humains qui veulent laisser une trace de leur passage quitte à ce qu'un jour ces traces détruisent ces mêmes humains à leur tour... 

    Bien sûr il y a ces belles traces écrites des penseurs, écrivains, poètes, ces extraordinaires musiques lointaines transmises par nos ancêtres, et ces peintures inscrites dans des grottes millénaires. 

    Et puis ces traces nauséabondes de ces autres écrivains, philosophes, aventuriers de l'apocalypse qui sur l'autoroute du temps tiennent extrêmement bien leur droite et qu'encore de nos jours certains suivent par leur haine tenace de l'autre. Cela prouve que leur cerveau a un QI équivalent à celui d'une huître comme ces traces de fossiles de coquillages venus de la nuit des temps.

    La chanson c'est Maxime Le Forestier: " Les jours meilleurs "

    « "Pépito" Huile sur carton 55X38" Harmonica " Huile sur acrylique sur sable sur toile 55X46 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Septembre à 11:41

    Avec ton nouveau tableau, si seulement ce pinceau pouvait effacer notre triste avenir ,

    Nos anciens qui se sont battus pour nous doivent être fous de douleurs,

    Triste France, que deviens-tu ?

    Les animaux ne sont des prédateurs que pour se nourrir , les êtres humains sont maintenant

    Devenus des sauvages !!!

    La chanson de Maxime Le Forestier était un précurseur :

    « J’entends grossir les flingues

    Et fumer les mémoires

    Pendant qu’une bande de dingues,

    Au fond de leurs idées, peuvent arrêter l’histoire »

    Merci Pierre pour ce partage avec toi tristement cry cry

    Bon vendredi,

    Amicalement,

    Christiane

      • Samedi 5 Septembre à 13:07

        Merci Christiane

                   La violence vient aussi des "vendeurs de flingues, d'avions de guerre", etc... bref des états ... !

             De toute façon l'avenir est là, dans les yeux de la jeunesse qui ne sera pas dupe des mensonges des mondialistes, mais croira à l'internationalisme humaniste,  parce qu'il n'y a pas d'autres issues, à mon avis... Mais ce sera dans ... quelques siècles... En attendant, vivons dans la tolérance.

        Amicalement

        Pierre 

    2
    Dimanche 6 Septembre à 06:23

    Un coup de pinceau sur la grisaille de nos vies malmenées par l'obscurantisme 
    ... ce sont des millions de coups de pinceau pour y croire un peu !
    bonne journée
    amicalement
    Bernard 

    3
    Dimanche 6 Septembre à 10:06

     un coup de pinceau et les problèmes ont disparus ! pourquoi pas ! j'aime bien

    4
    Dimanche 6 Septembre à 13:59

    Bonjour Bernard et MAsere

    Non, un coup de pinceau n'est pas suffisant bien sûr. Mais l'expression personnelle en poésie, en littérature, en peinture, et pourquoi pas en "plâtrerie", en "chaudronnerie", en "mécanique"... etc... en fait partout ou il n'y a pas de frontière à la connaissance, là est la vie...!

    Amicalement

    Pierre

    5
    Lundi 7 Septembre à 20:20

     

    bonsoir 

    merci pour ton passage 

    tu fais de belles choses toi aussi 

    j 'aime tes couleurs mauves rosé et les reflets 

    ici en normandie il fait beau 

    bonne soirée l ami

      • Vendredi 2 Octobre à 21:07

        Merci

        Les couleurs sont ce qu'on en fait... 

        Je peins ce que je "rêve", ou je "rêve" ce que je peins...

        Amicalement

    6
    Dimanche 27 Septembre à 10:12

    Bonjour Pierre,

    Les mots dits laissent des traces invisibles dans notre mémoire. Les odeurs senties et les images perçues par les yeux laissent des traces dans notre mémoire olfactive et visuelle. Que serions nous sans la mémoire ? Un présent qui s'écoulerait sans cesse...ce qui me fait penser au film "Groundhog Day" :)

    Bon dimanche !

      • Vendredi 2 Octobre à 21:03

        Bonsoir Elfine

        La mémoire c'est la vie en effet... Il y a des leçons à tirer ... ou pas... C'est ce qui fait l'humain, nul, ou pas... (jusque la, je le trouve un peu nul l'humain, mais cet avis me regarde ...).

        Amicalement 

        Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :