• "CHEVAL ROUGE" Huile sable sur toile 12F

    posté le mercredi 23 janvier 2008 17:26

    C'était un soir d'orage, autour de moi tout me paraissait rouge. J'arrêtais la voiture sur le bas côté de la route. Ce n'était pas très prudent mais je voulais voir l'orage qui naissait derrière la montagne, alors je suis sorti, mon appareil photo à la main. La pluie commençait à tomber, les éclairs suivis de coups de tonnerre m’annonçaient que le spectacle serait grandiose. J'avais le sentiment d'être le seul humain invité à ce spectacle. Personne autour de moi. Mais la "pièce de théâtre" tourna court, l'orage s'éloigna; peut-être n'étais-je pas assez bon public, ou, la foudre décréta-t-elle qu'elle ne se produirait pas devant une salle si peu remplie ? Je ne sais pas. Toujours est il que je m'apprêtais à retrouver la chaleur enfumée de mon carrosse quand je vis s'approcher de moi un cheval rouge. Je n'avais pourtant rien pris d'illicite, et mes gauloises, jusqu'à maintenant ne m'avaient jamais fait voir ni éléphant rose ni cheval rouge...!

    L'animal, d'un pas élégant longea le fil électrique de sa prison, passa sa tête par dessus: il cherchait ma main. Je caressais alors son poil humide:

    " Tu as eu peur ? " lui demandais-je

    " Non, tu sais j'ai l'habitude "

    " Pourtant je vois une petite remise la-bas, tu aurais pu t'y abriter ?"

    " Je t'assure, nous autres, les caprices de la nature, la pluie, la neige, le froid... c'est ce qui nous rend fort. Mon nom est Équidé du Perche et de la Beauce Réunis. D'ailleurs dimanche dernier tu as certainement entendu parlé de moi. Mais si, Le Grand Prix de mon Fion... Cela ne te dit rien ? Ah, tu n'es donc pas turfiste. "

    " Non, excuses moi. Tu sais les chapeaux haut de forme sur des têtes à claque, c'est pas mon truc. Ton patron a bien gagné sa journée, alors ?"

    " Ça tu peux le dire, et il n'en a pas besoin. Mais je ne me plains pas, je suis bien soigné, nourri et tout et tout. "

    " Ouais... bon, je vais te laisser Équidé. Je peux te prendre en photo ? "

    " Pas de problème, de cela aussi j'ai l'habitude. Allez, à bientôt, et si je peux me permettre, la semaine prochaine dans la septième à Lonchamp, tu joues le 13. Tu ne le regretteras pas . "

    Puis je suis parti, l'esprit ailleurs. Jamais je n'aurais imaginé qu'une telle histoire m'arriva... Aujourd'hui encore je me demande si je n'ai pas rêvé, si ce cheval extraordinaire a vraiment existé...

    UN CHEVAL ROUGE... PERSONNE NE ME CROIRAIT... !

    « "La Chanteuse des rues et le Peintre à Montmartre" Huile sur toile 12F " LA ROBE ROUGE " Huile, sable sur toile 20F »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :